DRAGON
CHINASTRAL * Astrologie chinoise * Yi- King * Feng Shui
DRAGON

Astrologie Chinoise
Yi - King
Contes et Légendes
Chansons Chinoises

Boussole Feng Shui
Feng - Shui
Secrets de la Sagesse chinoise
Pour la Santé, la Richesse, le Bonheur


- Les huit trigrammes du Yi - King.
- Améliorer le Feng Shui.
- Le Yi - King comme oracle.

Les huit trigrammes du Yi - King

Les huit trigrammes fondamentaux sont les racines des soixante quatre hexagrammes du Yi - King. Chaque trigramme est composé de trois lignes droites qui sont soit dicontinue : _ _ (lignes Yin), soit continues : ___ (lignes Yang).

Ces trigrammes symbolisent collectivement la trinité ciel, terre et l'homme. La ligne inférieure du trigramme est la terre; celle du milieu est l'homme, la ligne supérieure est le ciel.

Chacun de ces huit trigrammes a ses multiples sens, ainsi que ses symboles et connotations supplémentaires. Chaque trigramme a un point cardinal et une direction de la boussole qui lui correspondent. Chacun représente aussi l'un des éléments et, en même temps, incarne un membre spécifique d'une famille.

Comme nous l'avons déjà observé, les significations changent aussi selon la façon dont ils sont disposés autour du Pa Kua dans l'arrangement du Ciel Antérieur ou du Ciel Postérieur.


Améliorer le Feng Shui

Les significations des trigrammes peuvent donner des indices importants pour l'amélioration du Feng Shui de votre demeure ou de votre lieu de travail. Lorsque l'on examine le Feng Shui de ces habitations Yang, il faut toujours interpréter les directions du Pa Kua selon les trigrammes tels qu'ils sont disposés dans l'arrangement du Ciel Postérieur.

Cela permet d'étudier les attributs et les caractéristiques de n'importe quelle direction et ainsi de n'importe quelle partie de sa maison en interprétant simplement le trigramme de cette direction, sa direction, son élément, sa couleur symbolique et ses caractéristiques Yin et Yang sur la boussole.

La signification et les implications des trigrammes ne sont pas tout de suite évidentes parce que souvent elles suggèrent de multiples définitions. Cependant, avec de la pratique, on peut y déceler des indices précieux qui peuvent être mis en application pour créer un équilibre et attirer un Feng Shui favorable.


Le Yi - King comme oracle

Le Yi - King ou livre des transformations est l'un des livres les plus importants de la littérature mondiale. Son origine remonte à l'antiquité mythique et presque tout ce qui est grand et important au cours des 5000 ans de culture chinoise a soit puisé son inspiration dans le Yi - King, soit exercé une influence sur son interprétation.

Le Yi - King fut formulé il y a quelque 4500 années par Fo Hi, l'empereur chinois légendaire qui est censé avoir inventé les signes linéaires manifestés sous la forme des huit trigrammes. King Wen, le fondateur de la dynastie Chou (-1150 à -249 de notre ère) disposa les trigrammes en 64 hexagrammes. King Wen est censé avoir ajouté une brève sentence à chaque trigramme posant ainsi les fondations de la doctrine philosophique du Yi - King.

Le fils de King Wen, le Duc de Chou, écrivit le texte appartenant à chacune des lignes des hexagrammes, leur assignant une signification. Ses contributions furent intitulées les Mutations de Chou et elles furent utilisées par la suite pour la divination. Ces mutations qui sont contenues dans un grand nombre de chroniques historiques ont profondément modifié le Yi - King, élargissant sa philosophie pour en faire une méthode divinatoire.

Tel était l'état de ce livre lorsque Confucius commença l'étude de ses textes, jugements et images. Lui aussi élargit la perspective du livre avec une série de commentaires qui sont généralement appelés "Ailes".

Le livre des transformations échappa au destin des autres classiques qui furent brûlés par un empereur tyran: Chin Shih Huang Ti. C'est vers cette époque que l'ouvrage acquit la réputation inébranlable d'être un livre de divination et de magie.

Ce n'est qu'en l'an 226 que le livre des Transformations commença à être considéré comme un livre de sagesse et, au cours de la révolution Sung (960 / 1279), le livre avait encore évolué, devenant cette fois un manuel de politique et d'art de vivre.

Au cours de la dernière dynastie chinoise, les interprétations et les commentaires du livre furent à nouveau influencés par des théories magiques et, aujourd'hui, il est considéré comme l'un des textes de divination les plus élevés de Chine.

Enfin, pendant la période K'an Hsi, une version globale du livre finit par être établie.