DRAGON
CHINASTRAL * Astrologie chinoise * Yi- King * Feng Shui
DRAGON

Astrologie
Yi - King
Feng Shui
Hits Chinois


Le Pic aux Osmanthes de la Lune


PARTIE I

C'était sous le règne de l'Empereur Xuanzong de la dynastie des Tang.

Une nuit de la fête de la mi-automne, la Lune, toute ronde et comme accrochée au ciel, inondait tout le paysage de sa blanche clarté.

Vers minuit environ, le moine Deming, qui était chargé de faire la cuisine dans le temple Lingyin, se leva pour préparer un bouillon. Mais, avant même d'avoir quitté sa chambre, il fut tout étonné d'entendre un bruissement semblable à celui des gouttes de pluie. Il jeta un regard au dehors par la fenêtre, il faisait beau.
"D'où venait donc ce bruit?" se demandait-il.

Ouvrant la porte, il sortit et en levant la tête, vit d'innombrables graines, semblables à des perles, qui voltigeaient dans l'air pour tomber enfin sur le sommet du mont situé à côté du temple. Plein de curiosité, le moine contempla attentivement la "pluie" de graines et dès que celle-ci s'arrêta, il monta immédiatement sur le sommet pour les recueillir. Il les ramassa l'une après l'autre... Au lever du jour, il avait déjà rempli ses poches. Les graines étaient très jolies, diffusant des rayons de multiples couleurs.

A l'heure du petit déjeuner, le moine Deming les montra à son maître Zhiyi:
- Qu'est-ce que cela peut bien être ?

Zhiyi examina les graines avec attention, puis expliqua:
- Il y a au Palais de la Lune un gros arbre d'Osmanthe et un être divin appelé Wugang. Celui-ci s'emploie à abattre l'arbre, mais ne peut jamais finir de le couper. Je pense donc que ce sont peut-être des graines venues du Palais de la Lune; Wugang aura donné des coups trop violents pour abattre l'arbre et les graines de l'Osmanthe ont dû tomber d'elles-mêmes.

Enchanté de cette explication, le moine Deming suggéra:
- Maître, permettez-moi de semer ces graines autour de chez nous, afin que tout le monde puisse avoir le plaisir d'admirer l'arbre d'Osmanthe du Palais de la Lune et de respirer son parfum!

Le maître acquiesça et ils commencèrent tous deux à répandre les graines sur les versants des collines où était situé leur temple. Dix jours après les semailles, des germes sortirent de la terre; au bout d'un mois, les germes se transformèrent en pousses qui se couvrirent de feuilles vertes.

Ces arbres d'Osmanthe poussaient très vite! A la fête de la mi-automne de l'année suivante, tous les arbres, devenus hauts et forts, commencèrent à se couronner de fleurs roses, jaunes, pourpres ou blanches. Et, selon la couleur des fleurs, on les baptisa "Osmanthe d'or", "Osmanthe d'argent", ou "Osmanthe de rose".

Dès lors, des Osmanthes de toute espèce se mirent à croître au bord du Lac de l'Ouest.

D'après la légende, le Pic aux Osmanthes de la Lune qui se dresse à côté du Temple Lingyin est justement le lieu où l'on avait vu tomber les graines de l'Osmanthe du Palais de la Lune.

Fin de cette Histoire.

A Suivre : A la Recherche du Soleil