DRAGON
CHINASTRAL * Astrologie chinoise * Yi- King * Feng Shui
DRAGON

Astrologie
Yi - King
Feng Shui
Horoscope 2019


Le Serpent Blanc : L'homme le plus grand et le plus petit. (3)


L'homme le plus grand et le plus petit (3)

De la Porte sud du Ciel, Bai Niangzi descendit sur la terre. Elle continua à habiter dans le Lac de l'Ouest. Un jour, deux jours, une année, deux années, elle calculait tout le temps sur ses doigts, et finalement, dix-huit ans s'écoulèrent.

Le jour de la Fête des Morts, elle se leva de bonne heure, se peigna, changea d'habits et, suivant le "Sudi" (Digue de Su Dongpo sur le Lac de L'Ouest), elle arriva au pont Yingpo.

Là elle vit un vieux mendiant qui avait capturé un serpent bleu. A la vue de Bai Niangzi, ce serpent se mit à pleurer à grosses larmes, secouant la tête et bougeant la queue. Une grande pité envahit Bai Niangzi, elle dit au vieux mendiant:
- Grand-père, grand-père, que veux-tu faire avec ce serpent?

Le vieux répondit:
-Je veux prendre sa bile!

Bai Niangzi jeta alors un coup d'oeil sur le serpent épouvanté et s'empressa d'intervenir:
- Grand-père, je vous donne tout mon argent, vendez-le-moi, s'il vous plait!

Le vieux mendiant acquiesça. Bai Niangzi porta des deux mains le serpent bleu qu'elle venait d'acheter jusqu'au bord du lac et le mit dans l'eau. Soudain, une fumée bleue s'en éleva dans laquelle une petite fille en robe bleue apparut. Bai Niangzi, folle de joie, prit ses mains dans les siennes et s'écria:
- Petite fille, petite fille, comment t'appelles-tu?

- Moi, je m'appelle Xiao Qing, répondit-elle.

- Xiao Qing, Xiao Qing, veux-tu être mon amie?

Xiao Qing adopta alors Bai Niangzi comme soeur aîné, et partagea désormais sa vie. Toutes les deux marchaient, marchaient, se promenaient autour du Lac de l'Ouest, du lac intérieur au lac extérieur, et ainsi de suite. Bai Niangzi s'arrêtait de temps en temps, regardait de gauche à droite. Xiao Qing, ne comprenant pas ce qu'elle voulait, finit par l'interroger:
- Soeur, soeur, que cherchez-vous donc?

Bai Niangzi fit connaître alors en riant à Xiao Qing la devinette que le Génie des Cieux du Sud lui avait posée et lui demanda de l'aider à résoudre l'énigme.

Ce jour-là, il faisait très beau. une foule de gens se dirigeaient vers la colline pour apporter des offrandes aux morts et beaucoup de voyageurs prenaient l'air au bord du Lac de l'Ouest.

C'est auprès du Pont brisé qu'ils étaient les plus nombreux. Bai Niangzi et Xiao Qing se glissaient dans la foule por chercher l'homme qui était à la fois le plus grand et le plus petit. Mais, les grands n'étaient pas petits, les petits n'étaient pas grands. Hélas, qu'il était difficile à trouver!

A midi, Bai Niangzi et Xiao Qing revinrent encore au Pont brisé. A ce moment-là, une troupe d'acrobates s'installa sous un saule, à côté du pont, et les gens firent cercle autour d'eux. Ayant jeté des coups d'oeil de gauche à droite, Xiao Qing s'écria soudain:
- Soeur, soeur, je viens de découvrir l'homme qui est le plus grand et le plus petit!

- Où est-il, où est-il? demanda Bai Niangzi à la hâte, le coeur rempli de joie.

- Regardez là! Xiao Qing lui désigna un jeune homme, assis à la fourche d'un saule.

Bai Niangzi lui lança un regard et dit:
- Mais il n'est pas grand!

Xiao Qing insista:
- A la fourche, il est le plus grand puisque tout le monde passe sous ses jambes.

- Mais il n'est pas le plus petit, reprit Bai Niangzi.

Xiao Qing lui fit remarquer en souriant:
- Son ombre s'étale sur la terre, et là il est le plus petit puisque chacun lui passe sur la tête. Pas de doute, c'est bien lui!

- Oui, oui, c'est juste! acquiesça Bai Niangzi toute joyeuse. Vénérable Génie, votre devinette était vraiment très difficile. Votre homme est en fait un jeune homme ni grand ni petit.

Bai Niangzi contemplait attentivement le garçon: il était beau, avec des yeux brillants, un air honnête. Elle était à la fois très surprise et très heureuse. Comment savoir son nom, son prénom, car il restait sur la branche.

Comment le faire descendre? Une bonne idée vint à Xiao Qing qui demanda à Bai Niangzi de recourir à son pouvoir magique. Un instant après, le ciel se couvrait de gros nuages, il pleuvait à verse au milieu des grondements du tonnerre.

Les acrobates arrêtèrent leur représentation, la foule se dispersa. Le jeune homme, se laissant glisser de la branche, vint au bord du lac où il appela un petit bateau pour le conduire à la Porte Qingpo.

Au moment du départ, Bai Niangzi appela le batelier qui n'avait pas encore installé les rames:
- Grand-père batelier, laissez-nous monter sur votre bateau, s'il vous plaît!

Le jeune homme sortit la tête par la fenêtre du bateau et vit ces deux jeunes filles trempées, debout sous la pluie. Il demanda aussitôt au batelier de les laisser monter.

Une fois à bord, elles remercièrent le jeune homme. Xiao Qing s'enhardit à lui demander son nom.
- Je m'appelle Xu Xian, répondit-il, car pendant mon enfance, j'ai rencontré un génie à côté du Pont brisé, et mon père m'a donné comme prénom Xian (Génie).

Bai Niangzi et Xiao Qing échangèrent en souriant des regards satisfaits. Bai Niangzi demanda encore à Xu Xian où il habitait.

- Depuis le décès de mon père, expliqua-t-il, j'habite tout seul, chez ma soeur, près de la porte Qingpo.

Avec ces mots, Xiao Qing s'écria d'une voix joyeuse en battant des mains:
-Quelle coïncidence! La situation de ma soeur ressemble à la tienne, elle n'a ni parents, ni frère ou soeur, elle erre seule de par le monde! Vraiment, vous semblez être destinés l'un à l'autre!

Xu Xian devint tout rouge, Bai Niangzi baissa la tête, mais un petit moment après, les jeunes filles se familiarisèrent avec le jeune homme. Ils s'entretinrent sans gêne, tout heureux! Soudain, le vieux batelier entonna une chanson des montagnes:

Devant nous, le Temple du Vieillard de la Lune,
L'amour unit les coeurs par un fil de mille "li";
On s'embarque ensemble sous le vent et la pluie,
Venus d'horizons éloignés, on partage le même oreiller.

Fin de cet Episode...