DRAGON
CHINASTRAL * Astrologie chinoise * Yi- King * Feng Shui
DRAGON

Astrologie
Yi - King
Feng Shui
Hits Chinois


Lion Dragon et Perle de Dragon


PARTIE I

A l'entrée de la Cité Impériale de Kaifeng, Capitale des Song, un couple de lions de pierre bien majestueux se dresse de chaque côté de la porte, à la place de gardes. La lionne, caressant un lionceau, a dans sa bouche une perle qui est, dit-on souvent, un attribut particulier du Dragon.

L'autre, le lion qui piétine un ballon brodé, ne tient pas de perle dans sa gueule ouverte. Il a les yeux fixés à l'horizon et donne l'impression d'être fou de rage.

En effet, ce lion en veut terriblement aux voleurs de sa perle. Il y a très longtemps, ces lions étaient une famille de Dragons qui vivaient sous le Fleuve Jaune. A cause de la fréquence des inondations du fleuve, l'Empereur Céleste de Jade les envoya sur terre comme gardes du Roi terrestre en leur laissant toutefois la possibilité de revenir au Palais céleste après 300 ans de services.

C'est ainsi qu'ils arrivèrent sur terre avec chacun une perle dans la gueule, et celles-ci attirèrent l'attention de tous les habitants par leur éclat brillant dans la nuit.

Beaucoup se mirent à rêver de ces deux perles et lors de leur 299e année de service, une bande de voleurs trouva enfin une ruse pour les leur soutirer.


PARTIE II

A la fête de la mi-janvier lunaire, une troupe de dompteurs de lions donna, devant l'entrée de la cité impériale, une représentation de danse de lions:
Un jeune homme était poursuivi par deux lions gigantesques pour le ballon brodé qu'il avait dans la main, et il s'amusait à leur échapper de justesse. Adroit comme une hirondelle, le jeune dompteur semblait mener les fauves par le bout du nez, ce qui irrita le lion qui gardait la porte.

"Qu'ils sont nuls!" pensa-t-il. Peu à peu, le dompteur s'approcha de lui et s'employa à le taquiner en faisant balancer le ballon devant ses yeux.

Le lion décida:
"C'est à moi, le ballon!" D'un coup de gueule apparemment inattendu il s'empara de la boule, mais, ce faisant, il laissa choir la perle...

Les dompteurs, qui n'attendaient que cela, furent prompts à la voler et à prendre la clé des champs. Le lion, dans l'impossibilité de quitter son poste, ne pouvait qu'enrager et hurler des imprécations contre les voleurs qui s'enfuyaient.

Les 300 ans de service se terminèrent, mais le lion, sans sa perle, était incapable de redevenir Dragon. La lionne bien qu'elle n'ait pas perdu sa perle, se résigna à tenir compagnie à son mari trop négligent.

Encore de nos jours, ce lion, qui regrette toujours son imprudence, ne s'est toujours pas apaisé de sa rage et garde la bouche furieusement ouverte comme pour crier sa haine farouche des voleurs.

Fin de cette Histoire.

A Suivre : L'Oeil du Dragon