DRAGON
CHINASTRAL * Astrologie chinoise * Yi- King * Feng Shui
DRAGON

Astrologie
Yi - King
Feng Shui
Hits Chinois


Le Vase de Cuivre Fendu


PARTIE I

L'histoire se passe il y a très longtemps dans un petit village du mont Tiantai dit village du Dragon Doré. La terre y est si fertile que l'huile jaillit à chaque pas; et le climat doux et les pluies abondantes amenaient chaque année de bonnes récoltes. Les gens du pays coulaient une vie douce.

Mais les beaux jours ne durent pas une vie. Soudain la pluie s'arrêta de tomber, et une longue période de sécheresse s'installa. Dans la terre une fois grasse et fertile s'ouvrirent des crevasses profondes.

Bientôt les gens n'eurent plus rien à manger; l'on commença à mourir de faim. Les uns quittèrent le pays, d'autres se suicidèrent. Que s'était-il donc passé?

Près du village, au creux d'une vallée, habitait l'Esprit d'une tortue. Pendant mille ans il était resté invisible, accumulant son pouvoir magique.

Une nuit, tous les villageois, grands et petits, firent le même rêve:
Une tortue leur parlait l'air menaçant.
"Dès aujourd'hui, disait-elle, vous devez m'offrir mille livres de riz et un buffle tous les jours. A cette seule condition vous aurez la pluie. Sinon, le village mourra tout entier, hommes et bêtes."

Le lendemain, tous les villageois de se raconter l'un à l'autre ce même rêve bizarre...

Le souvenir des paroles du mauvais génie les affligeait tous. N'y a-t-il pas un proverbe qui dit:
"Un buffle, c'est la vie du paysan"? Oui, le buffle est un trésor! Et voilà qu'un monstre féroce exigeait d'eux un buffle chaque jour et force quantité de riz! Ce riz blanc comme perle que les villageois à la ronde leur envient et dont ils sont si fiers...

Le riz est sucré et le buffle gras; L'Esprit de la Tortue les avalait d'un trait. Bientôt, il ne resta plus dans les étables que deux buffles, et les granges de riz se vidèrent, si bien que l'on apercevait maintenant le plancher.

Les villageois serraient les poings, tremblant de colère. Les plus courageux se rassemblèrent un jour, décidés à tuer l'oppresseur.


PARTIE II

Mais il n'y a pas au monde de murs sans fente...
L'Esprit de la Tortue souleva une violente rafale de vent qui les engloutit en un clin d'oeil. Sa colère ne se trouva pas assouvie pour autant.
"Demain, au festin des pêches offert par la Reine Mère, se dit-il, je rendrai compte à l'Empereur de Jade d'une telle impudence. Pendant dix ans, pas une goutte de pluie ne tombera sur cette région."

Le lendemain, le mauvais Esprit se présenta au Palais céleste. Rentrant son cou dans sa carapace, il s'adressa à l'Empereur de Jade:
- Permettez-moi de faire mon rapport à sa Majesté: Dans le monde, sur le mont Tiantai, il y a un village dit du Dragon Doré dont les villageois méritent votre courroux. Ils se sont réunis en secret et ont décidé qu'ils ne respecteraient plus ni ciel ni terre, et vous ont insulté!

Tant d'audace fit sortir l'Empereur Céleste de Jade de ses gonds. Il ordonna sur-le-champ au dieu du Tonnerre et à celui de la Pluie de ne plus visiter le village pendant les dix années à venir, jusqu'à ce que tous ses habitants aient la fin méritée.

Heureusement, le village avait aussi son génie protecteur, un petit Dragon Doré au bon coeur, moins puissant cependant que l'Esprit de la Tortue. Le Dragon Doré n'approuvait en rien la tortue.

Un jour, alors que fatigué d'une longue randonnée il se reposait dans sa grotte, il entendit une rumeur sourde mêlée de pleurs. D'un bond, il fut au dessus du village et trouva tous les habitants en larmes. Il prit les apparences d'un jeune homme, et s'enquit auprès d'une vieille paysanne:
- Grand-mère, pourquoi êtes-vous si triste?

La vieille femme lui raconta comment l'Esprit de la Tortue les avait spoliés de tous leurs biens, et maintenant les menait à la mort.

A ces mots, le petit Dragon Doré flamba de colère; ce mauvais génie méritait d'être réduit en poussière. Le village avait besoin de pluie, mais ses pouvoirs limités ne lui permettaient pas de lui venir en aide. le mieux était donc de se rendre immédiatement au Palais céleste et voler le précieux vase à eau.


PARTIE III

Le lendemain matin, un nuage mena le petit Dragon Doré chez le dieu de l'Eau, dans le Palais céleste. Deux gardiens célestes se tenaient à l'entrée de la salle, l'un avait un marteau à la main, l'autre une hallebarde.

Rapide comme l'éclair, le petit Dragon Doré se transforma en un gamin potelé. Sans se presser, il se dirigea vers la porte qui conduisait à la salle où était le précieux vase. Les deux gardes lui barrèrent le passage:
- D'où viens-tu petit? Pourquoi rôdes-tu ici?

- Je suis le petit-fils de l'Empereur Céleste de Jade, répondit l'enfant, le sourire aux lèvres. Ma grand-mère m'a dit de venir chercher le précieux vase à eau pour arroser les pêches.

Comme les deux hommes ne semblaient guère convaincus, il ajouta:
- Bon, si vous ne me laissez pas passer, je vais le dire à ma grand-mère!

A ces mots, les gardiens se regardèrent, hésitants. C'était chose grave que de désobéir à la Reine Mère! Puisque, en général, les enfants ne mentent pas, ils décidèrent de le laisser passer.

Une fois à l'intérieur, l'enfant courut vers le trésor, saisit le vase de cuivre doré, le cacha sous sa veste puis quitta rapidement le Palais céleste, par la Porte Sud, droit sur le village qui portait son nom.

A peine était-il arrivé au dessus du village, qu'il aperçut l'Esprit de la Tortue:
"Le chemin est trop étroit pour que deux ennemis s'y croisent", dit le proverbe.

Le petit Dragon Doré avait très peur, son sang d'habitude brûlant se glaça dans ses veines.
"C'est la fin pour nous, pensait-il. Si ce monstre apprend la chose et qu'il va le répéter à l'Empereur de Jade, non seulement je ne pourrais plus rien pour sauver les villageois, mais encore je serai tué. Ah! avoir peur ne sert à rien. Il faut risquer le tout pour le tout! Les villageois comptent sur moi!"

Et, prenant son courage à deux mains, il accéléra, faisant mine de ne pas voir l'Esprit de la Tortue.


PARTIE IV

Mais le malin génie l'avait déjà aperçu.
"Pourquoi est-il donc si pressé?" se demanda-t-il.

Il l'observa de loin et remarqua la poitrine bombée du petit Dragon.
"Un trésor quelconque se cache-t-il là dedans?"

Un malheureux coup de vent vint à soulever le pan de la veste du Dragon.
"Oh! Mais c'est là le précieux vase exposé dans la salle du dieu de l'Eau, au Palais céleste! Hum, quelle audace! Voilà qu'il ose voler le trésor impérial, dans le but de me contrarier et s'opposer ainsi à la décision suprême!
Si je le conduis chez l'Empereur Céleste de Jade avec le vase, j'aurai sûrement droit à une récompense!"

Exultant déjà à cette idée, il se mit à rire comme un fou et se jeta sur le petit Dragon l'air féroce:
- Ah voleur! Je te prends sur le fait! Je sais que tu as sur toi le précieux vase en cuivre doré du Palais céleste! Tu vas me suivre jusque chez l'Empereur Céleste de Jade!

- Ne calomnie donc pas les gens! s'écria le Dragon Doré.

Le mauvais génie tendit la main dans l'intention d'arracher la veste de son adversaire, mais celui-ci bondit en arrière.

Ils en vinrent aux mains. Les forces n'étaient pas égales, le petit Dragon allait céder; mais, au moment où la tortue s'apprêtait à s'emparer du vase, le petit Dragon d'un coup violent, le lança vers la montagne près du village.

Le vase tomba avec fracas à mi-pente et se fendit. De l'eau limpide jaillit et se mit à couler le long des côteaux, jusqu'aux champs. Déjà, la terre s'imprégnait d'eau et les plantes assoiffées reprenaient vie.

L'Eprit de la tortue quitta précipitamment son nuage pour essayer de rattraper le vase, mais celui-ci avait déjà mis racine dans la terre et s'était transformé en un vase de pierre.

Fou de rage, le mauvais génie se jeta sur le Dragon; une lutte s'engagea. Les gongs et les tambours du village du Dragon Doré résonnaient à la ronde. Les paysans encouragèrent tous le Dragon, et brûlaient de l'encens et des cierges pour invoquer l'aide du ciel.

Le Dieu de service au Palais céleste se présenta chez l'Empereur Céleste de Jade et lui rendit compte des événements.

Celui-ci le pria d'aller enquêter sur place. Lorsque l'Empereur Céleste de Jade eut apprit la vérité, il fit jeter l'Esprit de la Tortue en prison, et conféra au Dragon le titre de Dieu de l'Eau du mont Tiantai, chargé de s'occuper de tous les étangs de Dragon de la région.

Depuis, on appela le vase en pierre le "vase de cuivre fendu", et tous les voyageurs passant par Tiantai font un détour dans la montagne pour aller l'admirer.

Fin de cette Histoire.

A Suivre : La Montagne de la Terrasse Céleste