DRAGON
CHINASTRAL * Astrologie chinoise * Yi- King * Feng Shui
DRAGON

Astrologie
Yi - King
Feng Shui
Hits Chinois


Yu au Pays des Manchots


PARTIE I

A mille lieues des contrées occidentales se trouvait le pays des manchots. Ses habitants avaient une particularité : Ils ne possédaient qu'un seul bras, si long qu'il pouvait toucher terre. Ils avaient également trois yeux aux fonctions bien précises:
L'oeil gauche voyait le jour, l'oeil droit la nuit; quant au troisième, c'était une véritable longue-vue, qui pouvait voir au loin mais aussi dans les nuages ou le brouillard le plus épais.

Ainsi n'avaient-ils pas besoin de dormir. Le jour, l'oeil droit pouvait se reposer et la nuit c'était au tour de l'oeil gauche. De même le troisième oeil pouvait rester fermé si l'on ne s'en servait pas. Tout le monde travaillait jour et nuit avec énergie.

Les habitants du pays des manchots étaient habiles et intelligents. Malgré qu'ils fussent manchots, ils avaient inventé toutes sortes d'armes. Ils abattaient les oiseaux avec des frondes; même les aigles les plus rapides et les plus hauts dans le ciel ne pouvaient leur échapper. Ils tuaient les faucons avec des lances effilées qu'ils pouvaient lancer par centaines en une seule fois. Aussi ne manquaient-ils pas de gibier à leur table.


PARTIE II

L'une de leurs plus belles inventions est sans conteste le char volant. La construction de ce char volant n'a pas été notée dans les livres anciens. D'après la légende, ce char aurait été fabriqué d'après le modèle de l'oiseau à deux têtes et du Cheval du bonheur qui pouvait parcourir mille li par jour.

L'oiseau à deux têtes avait de très grandes ailes aux plumes rouges et jaunes. Il tournoyait rapidement dans le ciel, de bas en haut, d'avant en arrière, sans avoir besoin de se retourner, car ses deux têtes étaient placées à l'avant et à l'arrière de son corps.

Avec sa robe rayée, sa crinière rouge et ses yeux d'or, le cheval du bonheur bondissait comme l'éclair. Les habitants du pays des manchots inventèrent et fabriquèrent des chars volants en bois d'après leurs observations sur ces deux animaux.

Ce char pouvait rouler sur la terre et voler dans le ciel. Aucune montagne ou rivière ne pouvait lui barrer le chemin. C'était un prodigieux moyen de communication!

Lorsque Yu arriva au pays des manchots, on l'invita à monter dans le char volant faire le tour des contrées occidentales. On le raccompagna même jusqu'aux Plaines centrales. Des contrées occidentales aux Plaines centrales, il y avait plusieurs centaines de milliers de li, mais le char volant couvrit la distance en moins de temps qu'il n'en faut pour avaler un repas.

Fin de cette Histoire.

A Suivre : Yu au Pays des Longs Bras