DRAGON
CHINASTRAL * Astrologie chinoise * Yi- King * Feng Shui
DRAGON

Astrologie
Yi - King
Feng Shui
Hits Chinois


Yu aux Pays de la Longévité


PARTIE I

Au cours de ses voyages maritimes, Yu découvrit plusieurs pays dont les habitants étaient immortels.
Dans les mers septentrionales existait un pays, Wuqi, dont les habitants vivaient éternellement. Ils habitaient dans des grottes et se nourissaient exclusivement d'une sorte de poisson, le "poisson de l'énergie". Nul ne sait à quoi ressemble ce poisson. Peut-être s'agit-il d'une espèce aujourd'hui disparue.

Dans ce pays, il n'y avait pas de différence de sexe entre hommes et femmes, pas de mari ni de femme, a fortiori de famille. Après avoir vécu quelques années, les gens mouraient momentanément. On enterrait les morts, mais leur coeur ne cessait pas de battre et leur corps ne se décomposait pas.

120 ans après, les morts revenaient à la vie. On vivait et mourait alternativement et, malgré l'absence de descendance, le nombre des habitants restait toujours le même.

D'autres pays de longévité existaient, comme le pays des "Ah" dans les mers du Sud. Dans ce pays, les gens avaient tous le même nom de famille : "Ah". Ils étaient grands et robustes, restaient toujours jeunes et avaient la peau noire. Comme à Wuqi, ils ne mouraient jamais.

Au milieu de ce pays s'élevait la montagne du Tertre sur laquelle poussait l'Arbre de la Saveur que les gens appelaient aussi l'Arbre de l'Immortalité. Il était irrigué par les eaux limpides de la Source Rouge.

Les Ah ne se nourrissaient que des fruits sucrés et savoureux de cet arbre. Il ne buvaient aussi que de l'eau de la source rouge, et tout cela leur procurait l'immortalité.

Même les animaux pouvaient vivre éternellement et il n'était pas rare de voir des chauves-souris millénaires et des grenouilles mille fois millénaires. Car tous ces animaux se nourissaient des fruits de l'Arbre de la Saveur et s'abreuvaient à la Source Rouge!


PARTIE II

Dans les mers de l'Ouest existaient encore deux autres pays de longévité. Le premier s'appelait Tertre de Huangdi. Situé dans la région de la montagne des pauvres, il était peuplé d'étranges habitants à tête d'homme et à corps de serpent.

Pendant la guerre qui opposa Huangdi à Chiyou, ils aidèrent Huangdi à battre le démon Chiyou et s'attribuèrent des mérites. Après la victoire, Huangdi éleva un tertre, le Tertre de Huangdi. En témoignage de sa gratitude, il leur permit de vivre plus de mille ans. les hommes deux fois millénaires n'étaient pas rares dans ce pays.

Le deuxième pays s'appelait le pays des Blancs. Ses habitants avaient tous la peau et les cheveux blancs comme la neige. Eux aussi vivaient très longtemps.

Dans ce pays vivait un animal prodigieux, Chenghuang, au pelage d'or, pourvu d'une immense queue. Il ressemblait un peu à un renard, mais il avait deux cornes sur son dos. On l'appelait le Coursier Jaune, car il courait aussi vite que le vent.

Si l'on parvenait à le chevaucher une fois, on pouvait vivre au moins deux mille ans. Le proverbe "Fei Huang atteint d'un bond le sommet", qui signifie "faire une carrière vertigineuse", vient de là.

Fin de cette Histoire.

A Suivre : Yu au Pays des Manchots