DRAGON
CHINASTRAL * Astrologie chinoise * Yi- King * Feng Shui
DRAGON

Astrologie
Yi - King
Feng Shui
Hits Chinois


Le Héros Xingtian


PARTIE I

Il était une fois un héros appelé Xingtian. Il tenait dans la main droite une grosse hache et dans la gauche un bouclier. Voyageant partout de par le monde, il frappait les tyrans et secourait les faibles. C'était un homme très fort et plein de bon sens. Il aimait la justice et tout le monde l'appréciait.

A cette époque, le monde était gouverné par un Génie Céleste égoïste et paresseux qui ne s'occupait que de ses réjouissances et jamais de la vie du peuple. Souvent, durant des mois, il ne pleuvait point; arbres et cultures mouraient alors sous la sécheresse. Parfois, il pleuvait à verse pendant plusieurs mois consécutifs; maisons et arbres étaient alors noyés. La vie du peuple était à cette époque très misérable.

Devant toutes ces calamités, Xingtian décida un jour d'aller voir le Génie et lui dit avec colère :
- Stupide Génie! Pourquoi tourmentes-tu toujours le peuple! Puisque tu ne fais aucun bien à l'humanité, va-t-en et cède ton trône!

Naturellement, le Génie ne l'entendit pas de cette oreille et lui rit au nez :
- Je fais ce qui me plaît! Retourne d'où tu viens et mêle toi de tes affaires! A moins que tu ne veuilles tâter de mon épée!

La brutalité et l'insolence du Génie mit Xingtian au comble de la colère. Il leva sa hache et lui assena un coup. Ainsi commença la bataille. Et quelle bataille! Xingtian et le Génie se battirent depuis le ciel jusqu'à la terre, du mont Kunlun à la mer de l'Est.

On ne sait combien de jours ils combattirent. Ils étaient de force équivalente et ni l'un, ni l'autre ne parvenait à l'emporter sur son adversaire. La poussière soulevée par leur combat voila la lumière du Soleil et la clarté de la Lune, les étoiles tremblèrent à tel point qu'elles semblaient vouloir tomber à tout moment.


PARTIE II

Un jour, au milieu des coups de hache et des coups d'épée, tandis qu'ils se livraient à un corps à corps acharné, le Génie Céleste poussa tout à coup un cri strident. Aussitôt accoururent de toutes parts un grand nombre de Démons. Certains avaient un visage humain et un corps de lion, d'autres un visage de chien et un corps humain.

Tous ces Diables , armés jusqu'aux dents, encerclèrent Xingtian. Bien que notre héros menât une résistance énergique, il ne put faire face à ses adversaires dix fois plus nombreux. Profitant d'une seconde d'inattention, le cruel Génie se jeta sur lui et, d'un coup d'épée, lui trancha la tête.

Néanmoins, rempli d'énergie, Xingtian ne tomba pas. Ses seins lui servirent d'yeux et son nombril de bouche. C'est ainsi que, brandissant sa grosse hache et son bouclier, il continua le combat sans sa tête.

Stupéfié par l'héroïsme de Xingtian, le Génie s'enfuit à toutes jambes vers l'ouest. Xingtian le poursuivit sans relâche jusqu'au pied du mont Kunlun où notre héros mourut d'épuisement.

Bien que le Génie céleste gardât toujours sa position dominante, il devait rester traumatisé par ce terrible combat. Dès lors, il n'osa plus jamais commettre de méfaits.

Xingtian n'est pas mort pour rien. Sa farouche vertu au service des intérêts du peuple, sa force, son courage et surtout sa volonté inflexible qui lui permit de continuer héroïquement le combat malgré sa défaite, tout cela restera toujours gravé dans la mémoire populaire.

La lecture du conte de Xingtian a inspiré au célèbre poète de la Chine antique, Tao Qian, ces vers élogieux :

Xingtian continua de se battre
Bien qu'on lui coupât la tête,
Son audace restera éternelle
Bien qu'il subît une défaite...

Fin de cette Histoire.

A Suivre : La Princesse aux Cent Fleurs