DRAGON
CHINASTRAL * Astrologie chinoise * Yi- King * Feng Shui
DRAGON

Astrologie
Yi - King
Feng Shui
Hits Chinois


La Légende du Gouffre du Dragon Noir


PARTIE I

Le plus grand parc de la ville de Tianjin, le Parc sur l'eau, avait pour ancien nom "Gouffre du Dragon Noir". Pourquoi l'appelait-on ainsi? Je vais vous l'expliquer en détail.

On dit que Tianjin se trouve au bout des neuf rivières où habitent neuf Dragons. Le Roi Dragon de la mer a marié ses neuf filles à ces Dragons, afin que ses gendres agissent toujours exactement comme lui.

Un jour, pour l'anniversaire du Roi Dragon, ses filles et ses gendres devaient tous venir le fêter avec lui. Mais vers midi, la Princesse aux Cent Fleurs, la benjamine la plus chérie du Roi et son gendre le Dragon Noir n'étaient toujours pas arrivés. Impatient, le Roi Dragon ordonna à son premier Ministre, une tortue, et à ses gardes d'aller à leur rencontre.

En fait, la Princesse aux Cent Fleurs et son mari avaient quitté de bonne heure leur rivière Noire, et s'étaient dirigés sur un nuage tout droit vers la mer. Mais en passant par le village de Liqi, près de la Porte sud de Tianjin, un spectacle de sécheresse s'était imposé à leurs yeux: les feuilles des plantes avaient jauni, les champs étaient désséchés, les fleurs fanées et les paysans n'avaient rien à boire.

Le Dragon Noir, d'un caractère impétueux, leva immédiatement la tête et proféra des incantations pour qu'il pleuve à torrents. Sa femme l'arrêta:
- Mon chéri, dit-elle, il ne faut pas agir à la légère. Si l'on fait tomber une pluie d'orage maintenant, ni les êtres humains, ni les plantes, ni les bêtes ne pourront le supporter. Il vaut mieux que nous accumulions doucement des nuages et que nous fassions tomber une pluie fine.

- Tu as raison, lui répondit le Dragon Noir.


PARTIE II

Ce disant, le jeune couple, l'un commandant les nuages, l'autre déchaînant la pluie, arrosèrent la terre sèche en riant et en s'amusant. Sous leurs mains magiques, les plantes reverdirent et les fleurs s'épanouirent.

Les adultes et les enfants du village puisèrent avec des seaux et des pots de cette eau pareille à un élexir, dans les rivières pour l'apporter chez eux.

A ce moment là, le Ministre-Tortue et ses gardes arrivèrent. Après avoir salué la Princesse et le Dragon Noir, il s'empressa de dire:
- Vos excellences, vous allez provoquer de grands malheurs.

- Mais comment? demandèrent-ils d'une seule voix.

- Ah, vous ne savez pas, dit le Ministre-Tortue, les gens d'ici ne sont pas respectueux envers notre Roi Dragon, ils ne pensent jamais à construire un temple, ni à élever une statue d'or à sa Majesté, ni à brûler de l'encens, ni à lui faire des offrandes, et qui pis est, le Roi Dragon a été mal reçu lorsqu'il est passé par ici le printemps dernier. Très indigné, le Roi a décidé de ne plus donner aucune goutte d'eau pendant dix ans, pour les laisser mourir de sécheresse.

Ayant jeté un coup d'oeil sur la Princesse et son mari qui continuaient leur travail, le Ministre continua:
- Cette région n'est pas de votre ressort, à quoi bon vous mêler de cette affaire? Si le Roi se met en colère, attendez-vous à de terribles conséquences.

A ces mots, le Dragon Noir fut agacé:
- Faire tomber la pluie dans le monde est un devoir pour nous, est-il juste de dispenser grâces ou punitions selon les offrandes que l'on nous donne?

A ce moment, la Princesse dit:
- Si le Roi demande qui est responsable, mon mari et moi reconnaîtrons que nous le sommes.

- Bon, d'accord. Mais n'oubliez pas que le Roi attend toujours dans son Palais votre arrivée, il vaut mieux reprendre votre chemin tout de suite, dit le Ministre-Tortue.

- Rentrez le premier, lui ordonna la Princesse aux Cent Fleurs, nous arriverons sitôt que la sécheresse aura pris fin.


PARTIE III

Le Ministre parti, la Princesse et son Mari continuaient leur travail quand ils aperçurent le Roi Dragon tout furieux dans le ciel du nord. Ils se mirent aussitôt à genoux sur des nuages et se prosternèrent devant le Roi.

- Quel audacieux tu es, petit Dragon Noir, cria le Roi, comment as-tu osé désobéir à mon ordre en faisant tomber la pluie ici?

- Je n'ai jamais reçu d'ordre de votre Majesté, répondit le Dragon Noir.

- Ne me réponds pas ainsi! fit le Roi dans un bond furieux. Pourquoi as-tu continué à faire pleuvoir alors que le Ministre t'avait informé de mon ordre?

- Déchaîner les nuages et la pluie est de notre devoir, à nous, les esprits du Ciel, on n'a pas raison de refuser de le faire.

- Chacun a son propre ressort, cria le Roi d'un air menaçant. La région sud de Tianjin est depuis toujours mon domaine, pourquoi te mêles-tu de tout?

Sans se laisser abattre, le Dragon Noir répondit du tac au tac:
- N'est-il pas juste de sauver la vie du monde?

A ces mots, le Roi, de rage sortit son épée et ordonna à ses gardes:
- Attachez-le et coupez-lui la tête.

La Princesse aux Cent Fleurs se précipita vers son père:
- C'est moi qui ai envoyé les nuages et leur ai demandé de faire tomber la pluie. Je suis responsable de tout. Je vous supplie de relâcher mon mari et de me tuer.

Le Roi Dragon repoussa de la main sa fille et hurla en brandissant son épée:
-Emmenez-le au Ciel au-dessus du village de Liqi et coupez-lui la tête. Nous allons voir qui aura encore l'audace de commander la pluie sans mon autorisation!

Quand trois coups de canon eurent retenti, la tête du Dragon Noir tomba par terre. Mais au lieu de sang, il jaillit une fontaine claire qui coula vers le monde, formant peu à peu un grand lac près du village, lac qu'on appela

"Gouffre du Dragon-noir"

Fin de cette Histoire.

A Suivre : Le Temple de la Mère Dragon